Définition du Magnétisme curatif

Essai de définition du Magnétisme :

La surface de la terre et tout ce qui y vit est baignée en permanence par deux énergies d’origines  et de natures opposées :

  • L’énergie tellurique provient, comme son nom l’indique, de la terre. Elle est connue depuis toujours et étudiée dans sa structure et ses variations locales par la « Géobiologie », ou le « Feng Shui ».

  • L’énergie cosmique provient du cosmos, les scientifiques en connaissent et étudient de nombreux aspects tels que la lumière visible, les infrarouges, les ultraviolets, les ondes alpha, bêta, gamma, etc… C’est la somme de toutes ces énergies, et de celles non encore recensées scientifiquement que nous appellerons l’ énergie cosmique.

Ces deux énergies s’opposent, jouent l’une avec l’autre et s’équilibrent globalement à la surface de la terre et des mers. C’est pour cette raison que la majorité des espèces animales et végétales s’y sont développées.

L’homme, comme toutes les créatures, vit correctement quand il réalise un équilibre dynamique de ces deux forces. Il est alors parcouru, de haut en bas par l’énergie cosmique, et de bas en haut par de l’énergie tellurique, qui s’écoulent harmonieusement à travers son corps physique suivant des trajets que l’acupuncture appelle méridiens.

Dans ce cas la santé est favorisée.

A l’inverse, si cette circulation énergétique se fait mal, si des excès d’énergie ou encore des manques apparaissent, si la qualité de l’énergie est mauvaise, le fonctionnement du corps physique en subit les conséquences. L’enveloppe énergétique (aura) de la personne est faible, ses défenses et ses interactions sont défaillantes.

Les magnétiseurs, les guérisseurs, par leur sensibilité, peuvent détecter ces déséquilibres d’énergie sous la forme de sensations variées au creux des mains, et de sensations subtiles, variables suivant les pratiquants. Certaines personnes perçoivent même visuellement l’énergie du vivant, on parle alors de « vision des auras ».

Il s’appliquent alors, par l’imposition des mains ou à distance, par la pensée positive et la télépathie, à rétablir l’équilibre, favorisant ainsi un retour à la santé.

Toutes les cultures, toutes les religions ont intégré l’imposition des mains et l’aide par la pensée, sous des formes variables, mais tenaces.

Derrière l’apparente disparité des croyances, anciennes ou modernes concernant le magnétisme, le reiki, ou d’autres pratiques proches, la pensée de ceux et celles qui font sincèrement ce geste envers autrui est toujours la même, sans considération idéologique :

« Je veux aider ! »

Frédéric LOUVET

(texte écrit par Frédéric Louvet vers 1987, pour la création du Syndicat Professionnel des Magnétologues)

X