Quart de siècle ! 

Arrêt des consultations dans l’Oise.

Le 1er Octobre 1991, encouragé par mon père Christian, magnétiseur, et alors que je pratiquais depuis 13 ans,  je m’installais magnétiseur.
Après 25 ans de pratique professionnelle continue et heureuse je fais aujourd’hui une courte pause.

J’ai 55 ans, et ai formé de nombreux élèves,  qui pratiquent un magnétisme sain,  généreux,  et efficace.

Je ne consulte plus dans l’Oise. Le temps est venu pour moi de déménager et d’écrire.

Si vous souhaitiez me consulter, je vous conseille d’appeler madame Stéphanie Herdebaut, à Arras.

C’est une amie de longue date, contactez la de ma part au 06 01 14 74 27.

Des cours seront à nouveau proposés d’ici quelques temps.  Pour les débutants et les confirmés.

À très bientôt !

Bonne année 2017.

Frédéric Louvet

http://m.ina.fr/audio/PHD99012447

Courte interview de mon père et de monseigneur Augusti :

Plage 5 : un homme explique qu’il est guérisseur à Paris. Il pratique par le magnétisme et l’imposition des mains. Il peut trouver les organes qui fonctionnent mal par le survol du corps, sans toucher la personne avec les mains.

En ce début d’année, Enquêtes de région s’inquiète de votre santé. Un petit coup de froid, un mal de dos, mais aussi les effets secondaires d’une chimiothérapie. En Normandie, nous sommes nombreux à faire appel aux médecines complémentaires. Sont-elles une alternative ou un complément aux prescriptions de nos médecins de ville ou de campagne ? Qu’est ce qui nous pousse à vouloir nous soigner autrement ? C’est au programme de votre Enquêtes de région ce mois-ci. Diffusion mercredi 25 janvier à 9h50 et à 23h20, après le Soir 3

Source : Se soigner autrement en Normandie – France 3 Haute-Normandie

L’exorcisme est la pratique religieuse qui a pour but de délivrer une personne ou un lieu du démon ou de l’esprit malfaisant qui le possède, de l’exorciser (du latin exorcizare issu du grec exorkizein ; littéralement « chasser par des conjurations »).

D’usage courant dans les sociétés anciennes, l’exorcisme était basé sur la pratique de la magie.

La civilisation babylonienne antique avait des prêtres spéciaux qui détruisaient une représentation en argile ou en cire d’un démon, au cours d’un rituel destiné à détruire le vrai démon.
Des rites semblables existaient chez les Egyptiens et les Grecs de l’Antiquité.

Les Egyptiens croyaient surtout à la possession par les esprits des morts. Ils prononçaient des paroles sacramentelles et aspergeaient du suc de certaines plantes la maison du possédé, afin de la délivrer de l’esprit.

Les Perses pensaient que les mauvais esprits tournaient toujours autour des hommes pour s’introduire dans leur corps ; ils les écartaient par des prières.

L’exorcisme, destiné à délivrer le possédé, consistait chez les Grecs et les Romains, en des purifications, des sacrifices accompagnés de certaines formules sacramentelles. Les purifications se faisaient par des aspersions et des fumigations avec des plantes odoriférantes ou narcotiques. Les prêtres, ou même simplement des personnes vertueuses, se chargeaient d’exorciser.

La Bible fait plusieurs fois référence aux démons et à l’exorcisme.
Les Juifs ont un certain nombre de formules réputées irrésistibles pour chasser les mauvais esprits, qu’ils attribuent à Salomon, le prince des magiciens.
Le Nouveau Testament décrit plusieurs cas où Jésus chasse les esprits malfaisants par la prière et le pouvoir de son commandement.

De nombreuses religions (christianisme, hindouisme, bouddhisme, islam, etc.) ont conservé la pratique de l’exorcisme. Il a été maintenu dans l’Eglise luthérienne.

Suite : Compilhistoire – L’EXORCISME

Hier, j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même.
Djalâl-od-Dîn Rûmî


Scroll to Top